Boite à outils


Page en cours d'élaboration !


Mail et serveur SMTP
Avec la généralisation de la mobilité (ordinateur portable, smartphone, tablette, ...), le paramétrage du serveur d'envoi (SMTP) est devenu critique.
La configuration de base qui consistait à définir le SMTP avec celui de votre accès Internet a rapidement ses limites lorsque vous voulez envoyer un mail en dehors de chez vous.
La solution repose généralement sur la configuration d'un SMTP authentifié. Des particularités existent suivant vos configurations (notamment opérateur, hébergeur de mail), mais la logique de configuration reste la même :
- nom du serveur (ou nom d'hôte) :  smtp.exemple.fr
- nom d'utilisateur : prenom.nom@hebergeur.fr
- Mot de passe : xxxxxxxx
- SSL : généralement OUI
- Type : avec authentification Mot de passe (ou CRAM MD5 dans certains cas)
- Port : 465 ou 587

Remarques :
. Dans certains endroits, même le SMTP authentifié est bloqué. Donc ce n'est pas une solution universelle.
. certains serveur SMTP impose des mots de passe renforcés (exemple 8 caractères minimum)
. MD5 Challange-Response = CRAM MD5
. Pour free, il faut tout d’abord activer le service via l’interface de gestion Free.
. le SMTP de Gmail modifie le nom de l'expéditeur. Donc cela peut être génant d'utiliser un smtp gmail avec une adresse free ou autre.

Quelques adresses SMTP :
. smtp-auth.sfr.fr (port 587)
. smtp.orange.fr (port 587 ou 465 avec SSL)
. smtp.gmail.com (SSL, port 465 ou 587)
. smtp.free.fr (port 465 avec SSL ou 587 avec SSL et CRAM MD5)
. ovh : smtp.domaine.ext ou ns0.ovh.net (port 587 sans SSL)

Sites utiles :


Windows 8
. Créer une image système : Aller dans panneau de configuration puis sur (le très mal nommé !) Récupération de fichiers Windows 7

En fait cette technique n'a jamais été beaucoup utilisée par les utilisateurs et Microsoft a préféré mettre en place un nouveau système appelé "Historique des fichiers".
Si cette nouvelle technique a des avantages pour la sauvegarde des données, elle oublie de sauvegarder le système et il n'est pas possible d'activer l'option "Historique des fichiers" et "sauvegarde du système" avec planification.



Google Dashboard :

identifiant Apple :
. Créer un identifiant Apple : https://appleid.apple.com/...
. Gérer son ID apple : https://appleid.apple.com/fr/
. Comment modifier le nom de votre identifiant apple : http://support.apple.com/kb/HE40?viewlocale=fr_FR
. Paramètre IMAP d'un compte icloud : http://support.apple.com/kb/HT4864?viewlocale=fr_FR
. Assitance technique apple : (33) 0805 540 003

iPhone :
 . Tournevis pantalobe et outils pour démonter un iPhone : http://www.i-sav.fr (non testé !)  http://www.i2phone.fr/fr/5-batteries (non testé !)
. iTunes : comment déplacer votre musique sur un autre ordinateur : http://support.apple.com/kb/...
. une appli alternative de l'appli d'origine pour le calendrier qui vaut vraiment le détour : https://itunes.apple.com/fr/app/calendars-by-readdle/id608834326?mt=8

Mac
Débuter sur le Mac : www.debutersurmac.com
Site Mac4ever.com : http://www.mac4ever.com/

Dossier utilitaires > Colorimètre numérique
Personnaliser la palette de couleur : http://www.debutersurmac.com/tutoriels/couleurs.html
Démonter un macbook ou macbook pro : http://www.macbidouille.com/articles/376
Démonter un macbook air : http://www.macbidouille.com/articles/448/

Afficher les dossiers fichiers cachés sur un Mac :
1- Ouvrez le Finder > menu «Aller» et cliquez sur «Utilitaires» > Ouvrez l’application «Terminal».
2- Collez le code qui apparaît ci-dessous dans la fenêtre du terminal.
    defaults WRITE com.apple.Finder AppleShowAllFiles YES
3- Appuyez sur la touche Retour.
4- Positionnez le pointeur de votre souris sur l’icône du Finder.
5- Tout en maintenant la pression sur la touche «Alt», appuyez sur le bouton droit de votre souris > Sélectionnez le menu «Relancer».

Si vous désirez masquer à nouveau les fichiers cachés, répétez les mêmes opérations avec le code : 
    defaults WRITE com.apple.Finder AppleShowAllFiles NO

Archiver iPhoto

Plein de conseils pour passer à Mavericks et faire du nettoyage




Assistance téléphonique :

Web
Nuancier de couleur sur le web : http://www.pourpre.com/colordb/

Banques d'images :
Logiciels de dessins :


PDF :
De plus en plus de logiciel et de système intègre la fonction créer un PDF.
Si cependant, elle vous fait défaut, vous pouvez utiliser

Pour modifier la composition des pages (supprimer, fusionner, scinder, ...) il existe un bon logiciel gratuit : 
En version cloud : https://www.sejda.com/
PDF-sam est sortie en version 3. La version 2.2.4 avait l'avantage de pouvoir arranger visuellement son PDF. Donc à préférer suivant le besoin.

Lorsque votre fichier est trop volumineux, essayer de changer les réglages et/ou les options d'enregistrement,
et si vous n'avez plus le moyen de relancer la création du PDF essayer le logiciel suivant pour Windows :

Divers :
http://mesnotices.fr/  (attention de bien cliquer au bon endroit; beaucoup de pub, mais peu rendre service ...)
http://www.cornil.com/Mon_Blog/informatique.html (initiation à l'informatique)

Musique :
Plutôt que de donner une liste de liens expliquant comment télécharger, acheter, synchroniser de la musique avec son ordinateur et son smartphone, voici une approche plus moderne de consommer de musique.

En augmentation de 9,8% en 2012, la musique dématérialisée (téléchargement + streaming) représente 34% du chiffre d'affaires du secteur. 
Le téléchargement représente toujours l'essentiel des ventes de la musique numérique et maintient sa croissance (+12% en valeur). iTunes, première plateforme d'achat de musique en ligne, a d’ailleurs dépassé la barre des 25 milliards de morceaux téléchargés, depuis son lancement en 2003. Ce chiffre symbolique est atteint alors qu'iTunes fêtera ses dix ans d'existence en avril 2013.
 
Malgré ces données impressionnantes, c'est le streaming qui tire la croissance du marché depuis plusieurs mois. Les sites dédiés tels que Deezer et Spotify comptent 20 millions d'abonnés payants dans le monde, un chiffre en hausse de 45% par rapport à 2011.

Détenir de la musique devient moins important pour les consommateurs que de pouvoir y accéder n'importe où et depuis n'importe quel appareil. 
La musique s'écoute désormais en ligne, sur les ordinateurs, les baladeurs, les mobiles et les tablettes. 
Outre les services classiques de vente de musique (iTunes Music Store, Amazon MP3…), deux modèles économiques s'affrontent : 
. l'abonnement à des services d'écoute de musique en streaming (Deezer, Spotify, Grooveshark…) que l'utilisateur personnalise en constituant des playlists et 
. les offres de stockage et d'accès à ses propres contenus musicaux sur le nuage tels qu'iTunes Match, Google Play Music, Amazon Cloud Player et bientôt Xbox Music Scan-And-Match de Microsoft. 
Grâce à sa simplicité de mise en oeuvre (y compris par les non initiés), l'abonnement à des services d'écoute de musique en streaming pourrait bien devenir l'essentiel mode de consommation de la musique dans les prochaines années. Pour un abonnement, vous aurez un accès illimités aux morceaux que vous voudrez et vous pourrez personnaliser vos playlists aussi simplement que vous constituez aujourd'hui une liste de favoris de vos sites internets préférés. La solution semble tellement prometteuse et pourrait réconcilier les ayants droits et les utilisateurs que tous les acteurs sont sur le qui-vive. Microsoft (absent pour le moment du secteur) et Apple (limité pour l'instant aux solutions de téléchargement et de stockage de musique dans le cloud), sont sur le point de lancer des offres concurrentes aux pionners que sont Deezer et Spotify.


A lire également les articles suivants : 


Surfez sans désagrément
Anti pop-ups, anti-pub ...

Je ne suis pas adepte de ces modules à rajouter. Ils peuvent engendrer des effets indésirables.

Mais, certains outils semblent très populaires.


Mac Os X et disque externe NTFS :
Par défaut, Mac OS X Lion, ne permet pas lire et d'écrire des disques externes formatés avec Windows en NTFS.
Il y a des moyens de contourner cette limite, mais mieux vaut réserver ces moyens à un usage exceptionnel ou pour un dépannage.
Ces solutions qui ne sont pas natives Apple, ont le risque de ne pas fonctionner correctement et de devenir incompatibles au fil des mises-à-jour.
Pour transférer des fichiers d'un Mac vers un disque Windows, nous préconisons de passer par le réseau ; c'est dire d'utiliser un ordinateur Windows sur le quel il faut brancher le disque externe, et via un partage réseau procéder à une copie. Cela peut sembler plus long, mais c'est une solution beaucoup plus sûr.

Néanmoins voici les solutions proposées sur Internet :

1. avec installation de logiciel tiers :

. Mac OS 10.7 Lion : Paragon NTFS (20 €) ou Tuxera NTFS for Mac (25 €)
. Mac OS 10.6 Snow Leopard : NTFS Mounter (gratuit) ou Tuxera NTFS for Mac (25 €)
. Mac OS 10.5 Leopard: NTFS-3G (gratuit) ou Tuxera NTFS for Mac (25 €)
Tuxera est la version commerciale et supportée de l'ex-projet gratuit NTFS-3G.

> solution gratuite (un peu bricolage) :  OSXFUSE + NTFS-3G.
  dernière version gratuite de NTFS-3G : download

2. Reformater le disque externe dans un nouveau système de fichier.

Cette solution peut être séduisante. Mais en réalité, il n'existe aucun système de fichiers universel. Chacun a ses particularités, ses incompatibilités et ses limites.
Et en plus, si les plus récents affichent des caractéristiques impressionnantes repoussant des limites de capacités, de taille de fichiers, ..., ce sont les OS ou les applications qui ne seront pas capables d'exploiter ces caractéristiques.

Pour ceux qui veulent creuser wikipedia publie des articles intéressant sur le sujet. A commencer par celui là : http://en.wikipedia.org/wiki/Comparison_of_file_systems

 Le format "exFAT" est donné par certains comme un bon compromis :

L'exFat affiche l'avantage d'être compatible avec les versions récentes de Mac OS et Windows mais sans limitation de taille de fichiers* contrairement au FAT32(MS DOS). Il est peut-être toutefois risqué de reformater certains disques durs multimédia sous peine de perdre sa fonctionnalité d'origine.  

Compatibilité avec Windows : à partir de la version Windows XP SP3 uniquement 
Compatibilité sous Mac OS 10 : à partir de Mac OS 10.6.5 

. (*) limite théorique de la taille d'un fichier exFAT est de 16 millions de To (16 Eio -exbioctets), à comparer aux 4 Go de la FAT32  ... NTFS, 16 T ;
. support de plus gros volumes (jusqu'à 64 milliards de To) alors que FAT32 était limité à des volumes dont la taille devait se situer entre 256 Mo et 8 To ;
. la longueur de fichiers (communément limité à 255 caractères) est en théorie dépassée mais mieux vaut ne pas dépasser cette limite pour éviter les incompatibilités.

Inconvénients principaux :
. Le support est limité ou inexistant début 2010.
. En cas de corruption du système de fichiers, peu de logiciels de récupération de données (TestDisk, PhotoRec) existent pour le moment gérant exFAT. C'est devenu possible avec TestDisk 6.112.


En fait, comme il n'y a pas de format universel, le format ou la solution à choisir dépend du besoin :

. Disque externe principalement utilisé sous Mac :  Mac OS étendu
Finalement, le plus sûr avec un mac est d'utiliser le format d'Apple Mac OS étendu; autrement nommé HFS+. C'est le système de fichiers du disque dur principal de votre Mac. C'est un format spécifique à Mac et à Apple. 
. Disque externe (ou clé USB) pour un transfert ou copie de (quelques) fichiers multimédia : FAT32 ou ExFAT
. Transfert de fichiers de Mac à PC : utiliser le réseau



Cloner un disque dur :

Plusieurs approches sont possibles : disque complet, partition par partition, via une image, ...

Aussi les outils sont variés. Les plus complets sont loin d'être gratuit.
Et puis il y a quelques outils gratuits aux fonctions réduites mais suivant ce que l'on veut faire largement suffisants :
. CloneZilla
  (la version gratuite permet le clonage de disque à disque avec une interface érgonomique. Par contre, le programme est très long en version gratuite - plus de 2h50 - 
   alors que la version enteprise prévoit 15 mn pour le même traitement !). 
  (ce dernier semble limité à 1 To)
. Drive Image Xml
. OSFClone (projet open source - ergonomie rudimentaire)
. CloneZilla (projet open source)
. Redo Backup And Recovery  (open source) : http://redobackup.org/




Créer une clé usb bootable :


. UNetbootin, Universal Netboot Installer (multi-plateformes) : http://unetbootin.sourceforge.net/
  > Parfait pour installer un Iso Ubuntu personnaliser avec Clonezilla (à partir d'un PC)  
  > j'ai essayé de l'utiliser pour faire des clé USB à partir de mac OS X, mais cela n'a pas fonctionné.

. Iso to Disc (USB ou CD) : http://www.top-password.com/iso2disc.html
  > n'a pas fonctionné avec un iso Linux
. Iso to USB www.isotousb.com
  > n'a pas fonctionné avec un iso Linux

Windows 7 USB/DVD Download tool
> Outil officiel Microsoft pour créer une clé USB bootable ou un DVD à partir d'une image ISO de Windows 7

. SARDU : utilitaire qui permet de constituer une Clé (ou CD) bootable avec plusieurs utilitaires (Antivirus, CD de dépannage Windows, etc.)



Fichiers effacés par erreur

Quelques outils :

Recuva (Windows) : Gratuit

Photorec (windows, Mac, linux) : gratuit (nécessite des connaissances avancées en informatique)

Stellar Phoenix Mac Data Recovery  (Mac) : ~ 130 €

Diskdrill (Mac) : ~ 80 €

Pour démarrer Photorec sous Mac :
il faut le lancer en utilisant le terminal. 
tappez : sudo (avec un espace après sudo) 
et glissez-déposez photorec dans la fenêtre du terminal. Ca va ajouter, après "sudo " le chemin vers le fichier 
appuyez sur la touche retour-chariot. 
Il va vous demander le mot de passe admin, qu'il faut saisir 
Photorec va se lancer, et vraisemblablement vous demander d'agrandir la fenêtre. 
Ensuite, il suffit de naviguer avec les flèches, et de suivre les instruction. 

Si vous n'arrivez pas à utiliser ces produits, vous pouvez faire appel à nos services.
 

 
Informations de base sur le PC :
 
Speccy (Editeur Piriform, qui publie également Ccleaner et Recuva)
Aida64
 
Pour Windows 8, la plus part des outils retournent une clé erronée !
Clés produits Windows (uniquement) : Winfokeys (compatible Windows 8)


Disque dur en panne ou illisible :

quelques outils gratuits : Recuva, TestDisk

Si vous n'arrivez pas à utiliser ces produits, vous pouvez faire appel à nos services et si la panne est grave il faudra passer par des sociétés spécialisées pour disques durs en panne qui vont démonter le disque dur en salle blanche pour tenter de reconstituer un disque dur opérationnel et vous faire une copie des fichiers sur un nouveau support ...


Ces sociétés spécialisées proposent généralement des devis gratuits.
Malheureusement il n'y a pas à ma connaissance de laboratoire à Marseille et vous ne pourrez retrouver vos fichiers (si techniquement c'est possible) qu'après plusieurs jours (commande + envoi + diagnostic et devis + retour) et un prix minimum de 300 € HT (dans certains cas jusqu'à 950 €).
Vous trouverez en lançant une recherche sur google plus d'information.

Pour éviter de que ce genre de situation ne se reproduise, nous pouvons vous accompagner dans la mise en place d'une organisation informatique et de solutions techniques adaptées à vos besoins.


Exemples de tarifs de réparation de disque dur chez des prestataires spécialisés :
http://www.dafotec.fr/recuperationdedonneestarifs.html  (avec un point de dépôt sur Marseille)


Message disque plein dans windows 7 - supprimer le message

• Click the "Start" button, and type "regedit" in the search box.

• Browse the list as
HKEY_CURRENT_USER\Software\Microsoft\Windows\Current Version\Policies\Explorer.

• Create a new 32-bit DWORD value.

• Name it NoLowDiskSpaceChecks.

• Double click on it to set its value data to 1.

(
And to Enable Notification at Low Disk Space in Windows 7
Double click on the value named NoLowDiskSpaceChecks to set its value data to 0.
)


Quelques outils (pour Windows) pouvant rendre service en complément d'un antivirus installé sur votre ordinateur ...

. Ccleaner
. Malwarebytes
. ADWcleaner

Et si votre ordinateur refuse de démarrer ou si vous êtes victimes d'une demande de rançon pour débloquer votre ordinateur, 
voici quelques outils qui peuvent vous aider : 

- Clé USB bootable Linux réalisé par Kaspersky : Kaspersky rescuedisk 10 
inclus : un outil d'analyse et de nettoyage que l'on peu mettre à jour à ligne, un navigateur Internet, un gestionnaire de fichier xfe, un terminal Linux ???
et 'utilitaire Kaspersly windows unlocker (lancer la commande windowsunlocker via le terminal) permet de 
réparer les dommages effectués par le rogue ou code malicieux ou ransomware, lorsque celui-ci n’est plus administrable ou utilisable.

- Clé USB bootable Windows 7 réalisé par Malekal
inclus : RogueKiller, Malwarebytes (un peu laborieux à initialiser), Remote Regedit, l'éditeur de rapport OTL, MBR-fix; Internet Explorer et Opera, etc.
Il permet aussi de lancer l'outil de réparation Windows 7,
et évidemment d'utiliser l'exporateur de fichier classique de Windows. 
Plutôt pratique, quand on est pressé de récupérer quelques fichiers.
Par contre, c'est un peu laborieux d'établir une connexion wifi (penser à bien lire le tuto).

L'utilitaire Kaspersky est très simple et permet d'éditer les clés de registres si besoin.
Avec Malekal, l'utilitaire est un peu plus compliqué à apprivoiser mais comme c'est une version à base de windows, il peut s'avérer un bon complément.

Si le mode "sans échec" n'est plus accessible, vous pouvez essayer de réparer avec les outils suivants :
. SafeBootKeyRepair,

Si plus rien ne fonctionne, il faudra envisager de réinitialiser votre ordinateur, soit avec les outils de restauration prévus par le fabriquant, soit vos sauvegardes, ou encore (mais beaucoup plus long) à partir d'un CD Windows standard et en récupérant sur le site du constructeur les drivers (pour Windows 7, plusieurs images des CD Windows peuvent se trouver en suivant le lien suivant : http://forum.malekal.com/liens-pour-techarger-iso-windows-t42006.html)

Pour graver un iso : 
vous pouvez utiliser utiler sous windows le logiciel gratuit : Infrarecorder  http://sourceforge.net/projects/infrarecorder/

Autres :
. Microsoft Standalone System Sweeper Tool (Pas de mise à jour Online et pas de superflux ; l'antivirus Microsoft sur clé USB, pas plus).

Une fois nettoyer votre machine des indésirables,
n'oubliez pas de vérifier si votre système est à jour, votre antivirus également.
Même si ces protections ont montré leur limite, il est absolument indispensable d'avoir un antivirus dans l'environnement Windows. Et si vous n'avez pas de budget pour un système professionnel, outre les antivirus les plus connus, il y a un antivirus gratuit qui mérite le détour : Immunet

En complément, voici quelques liens pouvant être utile :
http://stopransomware.fr/nettoyer-son-ordinateur/

Mac OS X - (re)installation de système

Jusqu'à 10.6 SNOW LEOPARD, pour réinstaller OS X sur son Mac en cas de nécessité, il suffisait de se munir du DVD bootable d'installation OS X, de démarrer en maintenant la touche "C" enfoncée afin de démarrer sur le DVD, ce qui permettait de lancer "Utilitaire de disque", d'initialiser (voire partitionner) le disque dur et de procéder dans la foulée à la ré-installation d'OS X.
 
Avec l'arrivée de LION, la donne a changé. LION (et maintenant MOUNTAIN LION) n'est plus vendu en DVD bootable d'installation ...

Plus d'explications, sur les liens suivants :


Mac OS X - Accélérer le démarrage

Voici quelques éléments qui devraient aider à redonner un peu de vigueur à votre Mac ...

Outre les outils ci-dessus qui peuvent apporter un mieux, et comme le problème vient aussi de l'utilisateur et de l'utilisation qu'on fait de l'ordi, je recommande plus que jamais de :
. mettre le maximum de mémoire possible  (avec la miniaturisation, c'est de moins en moins possible)
. et de veiller à limiter la multiplication des programmes résidents (Dropbox, Gdrive, téléchargement, ...) et de trop lancer de programmes en même temps ainsi que le nombre d'onglet dans les navigateurs. L'application "Moniteur d'activité" illustre assez bien le phénomène.
. de mixer les deux recommandations précédentes.

Booster la RAM


Optimiser Yosemite


Pour ceux qui veulent creuser un peu plus ...

Antivirus : Voir rubrique Antivirus


Pour Ajouter de la RAM :

. quelques pistes :
>> Se rendre dans un AppleStore (environ 240€ pour 8 Go !   et pour les vieux modèles ils n'ont souvent plus de stock)
>> aller dans un magasin de quartier et laisser faire un habitué de montage de PC et Mac (essayer éventuellement Microconcept - 64 Avenue d'Haifa 13008 Marseille)
>> le faire soi-même en cherchant sur Internet  
Bien s'assurer de la compatibilité des mémoires.  Exemple :  http://www.kingston.com/us/memory/apple
  
www.corsair.com/fr-fr/memory/mac-memory
En juillet 2015, il faut compter pour 8 Go  240€  chez Apple et 75 € sur Internet  (et 120 € pour 16 Go !)


Mac OS X - Accélérer le démarrage (Le conseil d'un Internaute)


- Les applications au démarrage
. Préférences Systèmes (Menu Pomme) et cliquez sur l'icône Comptes
. Pour une liste précise de tout ce qui démarre le plus simple c'est de lancer : Menu Pomme / A propos de ce Mac / Plus d’infos... 
/ Logiciel / Ouverture au démarrage
- Partage Dans Préférences Système, sélectionnez Partage : Vérifiez  que seul les options utiles sont cochées.
- Démarrage réseau Toujours dans Préférences Systèmes, cliquez sur Démarrage. Vérifiez que le disque Mac OS X est sélectionné et non Démarrage en réseau. 
- Démarrage Shift On peut aussi démarrer le système tout en appuyant sur la touche majuscule (shift) tout de suite après le décompte du bios. Le système va démarrer sans les extensions donc plus rapide. Cette solution permet aussi de dépanner les problèmes de démarrage.
- Onyx Une autre méthode consiste à lancer régulièrement Onyx pour vider les différents caches, rapports de crash, et autres dossiers temporaires. Le redémarrage est en général un peu plus long mais les suivants bénéficierons d'un nouveau cache clean et optimisé.
- Utilitaire de Disque : On termine par une réparation des autorisations du disque qui prend du temps. Réparer les autorisations du disque.
- Eventuellement, On peut aussi désactiver le test du Ram dans le bios mais attention, si une barrette devient inopérante, vous n'aurez droit à aucun avertissement.



Modifier la Mac Adress

- Windows via le gestionnaire de périphériques
aller dans la section "Cartes réseau", puis aller dans les propriétés de la carte réseau dont l'adresse MAC doit être changée. Sélectionner l'onglet "Avancé", puis chercher une ligne qui pourra s'appeler selon les drivers de la carte réseau "Network Address", "MAC address" ou autre s'en approchant. Sélectionner cette ligne, Il doit normalement être possible ensuite dans la partie de droite de la fenêtre de spécifier une valeur personnalisée dans un champ texte ou de sélectionner "Absente" pour laisser l'adresse MAC d'origine de la carte réseau. L'adresse MAC doit être entrée sans espace ou autre caractère spécial.
- Mac OS X via ligne de commande ifconfig $INTERFACE ether $MAC
exemple : % sudo ifconfig en0 ether aa:bb:cc:dd:ee:ff
- Linux en ligne de commande ifconfig $INTERFACE hw ether $MAC
sudo ip addr    ...    sudo ifconfig eth0 down  ...    sudo ifconfig eth0 hw ether 4c:22:d0:b8:78:ae   ...  sudo ifconfig eth0 up

source : http://free.korben.info/index.php/Changer_son_adresse_MAC#Via_un_logiciel_tierce-partie


Capture d'écran sous Mac

Mac OS X intègre déjà un utilitaire (accessible par raccourcis ou dans le menu). Mais je préfère une solution alternative qui me semble plus rapide et qui gère les enregistrement en jpg.

http://www.debutersurmac.com/tutoriels/capture.html

http://www.clubic.com/telecharger-fiche380480-captur.html



Ubuntu - Modifier le nom de la machine



Free OCR (Online) :


Ordinateur HP - désactiver hp client security wizard :

Open Client Security Manager => administrative console => application / settings or something like that => select "do not prompt...HP logon wizard"


Pavé Numérique :

Pour activer par défaut le pavé numérique,
il faut modifier 2 valeurs dans les clés de registre de Windows,
et dans certains cas désactiver dans le BIOS (ou son remplaçant) le démarrage rapide, dans options d'alimentation/choisir l'action des boutons d'alimentation.


Drivers :
En priorité consulter les sites des contructeurs.
A défaut, vous pouvez essayer :

Comments