Débit - vitesse - Bande passante




Les valeurs ne sont données qu'à titre indicatif. 

Dans la pratique, elles peuvent être bien en-dessous. 
Entre autres, du fait d'une mutualisation des ressources (plusieurs utilisateurs et plusieurs programmes concomitants), 
de configurations incompatibles entre plusieurs éléments, de la qualité des réseaux, etc.
  


Autres repères :



Quelques définitions :

Octet, Kilo-octet, Mega-octet, Giga-octet, etc.

L’octet est en informatique une unité de mesure indiquant une quantité de données.
Un octet est composé de 8 bits (unité élémentaire en informatique signifiant "binary digit" qui prend généralement la valeur est 0 ou 1). 
Kilo-octets, Méga-octet, etc. sont des multiples de octet (par simplification multiple de 1000, mais en réalité 210 soit 1 024).

L'octet est la traduction française du byte, d'où le fait que l'on peut rencontrer B à la place o. (à ne pas confondre avec Byte et bit).



Débit

En informatique, quand on parle de débit, on fait référence au "débit binaire". Le débit binaire est une mesure de la quantité de données numériques transmises par unité de temps. Il est le plus souvent exprimé en bits par seconde (bit/s, b/s ou bps) ou un de ses multiples en employant les préfixes du système international (SI) : kb/s (kilobits par seconde, kbit/s, kbps pour 1 000 b/s), Mb/s (mégabits par seconde, Mbit/s, mbps pour 1 000 kbit/s soit 1 000 000 b/s), Gb/s (gigabit par seconde, Gbit/s, Gbps pour 1 000 Mbit/s soit 1 000 000 000 b/s) et ainsi de suite.

Le débit peut aussi être exprimé en octets par unité de temps au lieu de bits par unité de temps. Un octet par seconde équivaut à 8 bits par seconde. 
On trouve aussi des notations comme Bps (byte per second) que ko/s (kilo-octet par seconde).


Bande passante

Il est courant en informatique d'utiliser le terme bande passante pour désigner le débit d'informations maximal, bien que cet emploi soit impropre.
Ce terme est typiquement utilisé pour mesurer la capacité d'accès à internet à haut débit. Un test de bande passante permet de mesurer le débit. Il est exprimé généralement en Méga-bits ou en Méga-octets par seconde.


Vitesse

En physique, la vitesse est une grandeur qui mesure le rapport d'une évolution au temps. Par exemple le nombre de kilomètres par heure.
En informatique, on l'associé parfois pour caractériser les performances d'un réseau informatique. Dans ce cas, il ne fait qu'exprimer le débit.
Ce terme est aussi utilisé pour qualifier la vitesse de rotation des plateaux d'un disque dur. Donnée qui influe sur la performance d'un disque dur, mais elle est loin d'être la seule à agir sur les performances de celui-ci. Aussi, il est rare qu'on exprime la perfomance d'un disque dur par la vitesse de rotation de ces plateaux. On préférera pour un disque parler de débit en lecture ou écriture exprimé en Mo/s (mega-octet par seconde) ...

Fréquence

La fréquence d'horloge d'un circuit numérique synchrone est la fréquence de son signal d'horloge. Cette information est indiquée en hertz (Hz). Le terme est utilisé en électronique dans des applications telles que les processeurs synchrones ou la synchronisation de télécommunications, pour aider à caractériser la puissance de traitement ou le débit d’information. 

On utilise souvent cette donnée pour caractériser la vitesse de fonctionnement interne d'un processeur exprimée en Ghz.
La fréquence d'horloge (appelée également cycle), correspondant au nombre d'impulsions par seconde. Ainsi, un processeur core i7 à 3,2 Ghz possède une horloge interne envoyant 3 200 000 000 de battements par seconde. 
En outre, l'unité MIPS (Millions d'Instructions Par Seconde) correspondant à la fréquence du processeur que divise le CPI (Cycles Par Instruction). 
Vouloir mettre en rapport les performances d'un processeur avec des débits des autres composants d'un système informatique (autre que la mémoire vive) n'a pas vraiment de sens, puisque sa fonction première n'est pas d'envoyer et recevoir des données avec des périphériques mais bien de faire des calculs en échangeant des données avec la mémoire vive. 

On retrouve donc cette notion de fréquence pour les bus d'échange de données entre mémoire vive, processeur et la carte mère. Par exemple une Ram DDR3 PC3-12800 aura une fréquence pour le bus d'entrée/sortie de 800 MHz et un processeur Core i7 aura un bus système de 800 MHz également.  Mais ces caractérisques sont rarement mis en avant du grand public.




Remarque

Dans la pratique, la fréquence du processeur des ordinateurs traditionnels n'est généralement pas l'élément le plus critique dans la performance de celui-ci (sauf pour les applications lourdes de traitement d'images et de video). En outre, la fréquence du processeur à elle seule est loin de donner la toute puissance du processeur (c'est un peu comme les tours/minutes d'une voiture qui ne donnent pas vraiment ni la puissance de la voiture ni sa vitesse maximum). Il faut tenir compte de sa génération, de son architecture et du nombre de coeurs. 
Les éléments les plus critiques d'un ordinateur sont généralement la quantité de mémoire vive, ou les performances du disque dur.



A voir également :




Comments