Virtualisation


Virtualisation de serveurs

La virtualisation consiste à faire fonctionner sur un seul serveur plusieurs systèmes d’exploitation comme s’ils fonctionnaient sur des serveurs distincts grâce à un hyperviseur.
L’hyperviseur est un noyau hôte allégé et optimisé pour ne faire tourner que des noyaux d’OS invités adaptés et optimisés pour tourner sur cette architecture spécifique.

De manière générale, la virtualisation est utilisée pour les besoins techniques suivants:
  • Continuité d’activité
  • Flexibilité dans l’utilisation des ressources
  • Virtualisation d’applications et/ou des poste de travail
  • Phase de développement et de test
  • Consolidation de production

La virtualisation est devenu incontournable dans la mise place de solutions du concept suivant :
  • cloud
En cloud, la flexibilité et la granularité sont obtenues par la virtualisation du système d’exploitation. 

Les principaux acteurs de la virtualisation sont VMware, Microsoft et Citrix :
Bien que VMware soit encore le leader de la virtualisation de serveurs au niveau mondial, Microsoft gagne des parts de marché et est de plus en plus vu par les professionnels de l’informatique comme une technologie sérieuse et viable. De plus, lorsque les projets de virtualisation sont axés sur les technologies Citrix, notamment dans la virtualisation des postes de travail, il peut-être plus facile de choisir les technologies Microsoft pour le management et l’hyperviseur. En effet, Microsoft et Citrix travaillent de concert depuis plus de 20 ans et ont également créer le V-Alliance permettant d’assimiler les enjeux de la virtualisation. Vous pouvez également découvrir l’ensemble de leurs technologies sur leur site commun: http://www.microsoftandcitrix.com/.

Voici les résultats de l’étude régulièrement mis à jour sur le site V-Index :



Virtualisation de postes

La virtualisation de poste permet aux utilisateurs d'accéder à leur poste de travail stocké sur un Datacenter.

1 / L'exemple de Microsoft avec  VDA + VDI










Windows Virtual Desktop Access (VDA) est une licence qui permet d’utiliser les versions professionnelles de Windows dans des scénarios de centralisation et de virtualisation.
Cette licence Windows client est adaptée aux infrastructures VDI (Virtual Desktop Infrastructure). Chaque poste physique couvert peut alors accéder à 4 machines virtuelles Windows en se connectant à un serveur dit VDI.

La Microsoft Virtual Desktop Infrastructure (VDI) Standard Suite regroupe des technologies qui permettent la mise en place d’une infrastructure VDI de base :
  • Un hyperviseur stable, très performant et capable de monter en charge (Hyper-V Server) pour héberger les bureaux virtuels
  • Une suite complète d’administration, Microsoft System Center, qui permet aux administrateurs de gérer les sessions, les bureaux physiques et les bureaux virtuels à partir d’une console unique
  • Une technologie de virtualisation des applications qui permet de fournir les applications à la demande sur le bureau virtuel d’un utilisateur, sans nécessiter d’installation dans l’image du bureau virtuel
  • Une plateforme d’infrastructure, Windows Server 2008 R2 Remote Desktop Services, qui permet aux utilisateurs de VDI de bénéficier d’une expérience utilisateur riche. Elle inclut un agent de connexion pour les bureaux virtuels personnels et gérés afin de réduire la complexité de l’environnement informatique
La Microsoft VDI Premium Suite inclut toutes les technologies de la suite standard et ajoute davantage de flexibilité.
  • La fonctionnalité Remote Desktop Services permet de fournir des bureaux VDI ou des bureaux basés sur des sessions. Elle fait partie de Windows Server 2008 R2.
  • La fourniture dynamique d’applications à un serveur RDS qui utilise App-V for RDS, permet de supprimer les applications isolées.







2 / L'exemple avec XenDesktop 5 de Citrix

L’une des solutions existantes sur le marché de la virtualisation de postes de travail est XenDesktop 5 de Citrix. Cette solution permet de transformer vos environnements Windows en un service sur demande pour chaque utilisateur sur n’importe quel périphérique avec une grande simplicité grâce à son Citrix Receiver qui est un petit logiciel développé sur la quasi totalité des périphériques disponibles sur le marché tels que l’iPad, iPhone, PC, Mac, Linux, Windows Phone, etc…








Virtualisation de présentation ou d'application

Bien que ces termes sont moins utilisés que la virtualisation de serveurs ou la virtualisation de postes, ce concept s'appuie sur un procédé apparu bien avant les autres.
Historiquement, le procédé a été nommé par Microsoft TSE. Et il était utilisé pour accéder à un environnement de travail exécuté sur un serveur au travers d'une fenêtre sur le poste de travail de l'utilisateur.

Avec l'apparition de la virtualisation de serveur, Microsoft a revu ses offres de système d'exploitation serveur en y intégrant la possibilité de virtualiser des serveurs. Parallèlement, la technologie TSE a été adaptée pour l'environnement virtualisé et renommé "Remote Desktop Services"  (RDS) ou "Bureau d'accès à distance".

RDS permet d’accélérer et d’étendre les déploiements d’applications et de bureaux du centre de données vers n’importe quel équipement connecté. En plus du scénario traditionnel de la virtualisation de la présentation (ex « Terminal Services »), les services Bureau à distance étendent leur rôle et constituent une plateforme extensible pour une infrastructure de bureaux virtuels (VDI – Virtual Desktop Infrastructure).

Les services de Bureau à distance permettent de :
  • Accélérer le déploiement d’applications et de bureaux grâce aux technologies Microsoft de virtualisation des postes de travail et de la présentation.
  • Aider à sécuriser les données et les applications en les confinant dans le centre de données.
  • Augmenter l’efficacité des utilisateurs en leur donnant accès à des applications riches à partir d’une page Web ou en les plaçant directement sur leurs bureaux.


Extraits du site http://www.jevirtualise.fr/
Comments